Home > Dossier  
 
 
     
 
 

Les monts Qinling enfin vaincus par le train à grande vitesse

 


Un nouveau train à grande vitesse reliant Xi'an et Chengdu a été mis en service le 6 décembre, réduisant de près des deux tiers le temps de trajet entre ces deux villes historiques.

La ligne à grande vitesse longue de 658 kilomètres est la première à traverser les monts Qinling, la ligne de démarcation entre le Sud et le Nord de la Chine, qui offre une vaste gamme de paysages naturels et une faune rare.

Selon l'exploitant du réseau China Railway Corp, 38 trains circuleront d'abord le long de cette voie, 19 dans chaque sens, à des vitesses allant jusqu'à 250 km/h.

Le voyage en train entre Xi'an, capitale de la province du Shaanxi, et Chengdu, capitale de la province du Sichuan, ne nécessite désormais plus que 4 heures, contre 11 heures avec les services ferroviaires classiques. Cette durée devrait même être réduite encore de 30 minutes environ dans les prochaines semaines.

Cependant, voyager plus rapidement a un coût : le billet le moins cher pour un siège sur le train à grande vitesse coûte 263 Yuans (39,80 Dollars), soit le double du prix d'un train lent.

Toutefois, a souligné Zhang Zongwei, chef de la section du Sichuan de l'équipe de construction du chemin de fer, la nouvelle ligne augmente la capacité de transport au Nord de la région Sichuan-Chongqing, reliant la région du fleuve Yangtsé et les rives de la mer de Bohai.

Cette région comprenant le Sichuan et Chongqing, appelée Shu dans la Chine ancienne, est connue pour son terrain difficile. Li Bai, un célèbre poète de la dynastie Tang (618-907), avait d'ailleurs écrit : « Un voyage à Shu est plus difficile qu'un voyage jusqu'au paradis ».

Pourtant, cette géographie unique a aussi été considérée comme un avantage pendant la Seconde Guerre mondiale, et Chongqing fut ainsi choisie comme capitale de guerre parce qu'elle était considérée comme facile à défendre et extrêmement difficile à envahir.

Lorsque la vitesse sur la nouvelle ligne sera augmentée, le temps de trajet entre Chengdu et Beijing sera réduit à environ 8 heures, contre plus de 14 heures, ce qui signifie que le « voyage vers Shu » ne sera plus aussi difficile qu'auparavant.

Selon la CRC, la nouvelle ligne est une partie importante du réseau ferroviaire à grande vitesse de la Chine, reliant trois lignes à grande vitesse, Xuzhou-Lanzhou, Datong-Xi'an et Chengdu-Chongqing.

La ligne Xuzhou-Lanzhou relie l'Est et l'Ouest de la Chine, la ligne Datong-Xi'an relie le centre et l'Ouest de la Chine et la ligne Chengdu-Chongqing relie deux grandes villes du Sud-ouest de la Chine.

La nouvelle ligne traverse également des zones touchées par la pauvreté dans les monts Qinling et dans la région montagneuse de Dabashan.

« La nouvelle ligne stimulera l'économie le long du chemin de fer et contribuera à soutenir la stratégie de développement régional, en favorisant le développement économique et social et en améliorant le bien-être des populations locales », a précisé Song Ying, chef adjoint de la section du Shaanxi de l'équipe de construction ferroviaire.

La Chine possède un réseau ferré à grande vitesse comptant plus de 22 000 km de voies utilisées, soit 60% des lignes ferroviaires à grande vitesse du monde. Elle a publié en novembre un plan de développement ferroviaire national actualisé prévoyant la construction de 30 000 km de voies ferrées à grande vitesse d'ici la fin de 2020. Le plan précise également que plus de 80% des grandes villes seront couvertes par des chemins de fer à grande vitesse d'ici cette date.

Enfin, selon le plan, d'ici la fin de 2020, le temps de trajet entre Beijing et la plupart des capitales régionales sera réduit de deux à huit heures.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 08-12-2017

 

 
     
     
     
     
 
     
 
     
     
     
 

Office National du Tourisme de Chine (CNTA)
15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2017, Tous Droits Réservés