Accueil A propos de la Chine Informations Pratiques Formalités et Visa Destinations  
 
 
Carte Culture Chinoise Circuits Thématiques Tours-Opérateurs Téléchargement  
 
     
 

Destinations

 
 
 
     
  Mongolie Intérieure  
     
 
Bref aperçu

Située dans le Nord de la Chine, la Région autonome de la Mongolie intérieure couvre 1,183 million de km2. Elle est limitrophe des provinces du Heilongjiang, du Jilin et du Liaoning à l'est, de celles du Hebei, du Shanxi et du Shaanxi au sud, de la Région autonome Hui du Ningxia et de la province du Gansu à l'Ouest et limitée par la Mongolie et la Russie au nord. La ligne frontière nationale s'étire sur 4221 km aux bornes de la Mongolie intérieure.
 


La Région autonome de la Mongolie intérieure est essentiellement occupée par les massifs. Le plateau s'étend sur 3000 km du nord‑est au sud‑ouest et la plus grande partie de son territoire se situe à plus de 1000 m au‑dessus du niveau de la mer. Toute la région a 880000 km2 de prairies, soit 21,7% de la superficie totale des prairies de la Chine. La partie est est recouverte de forêts vierges des Grands Hinggan, tandis que la partie ouest occupée par le plateau d'Ordos désertifié. Au pourtour de la steppe de la Mongolie intérieure s'étendent les plaines du Grand Méandre du fleuve Jaune et de Liaonen dans le bassin du fleuve Liao. En Mongolie intérieure, les massifs, les montagnes et les plaines alternent et un millier de cours d'eau qui les traversent arrosent son vaste territoire.

Autrefois, une dizaine de minorités ethniques vécurent dans la région de la Mongolie intérieure. Au XIIe siècle, l'ethnie mongole est devenue puissante. Gengis Khan conquit les diverses tribus du plateau de la Mongolie et fonda le pouvoir des nobles de la peuplade nomades. Après avoir divisé le pays en plusieurs circonscriptions administratives sous la dynastie des Yuan, la région de la Mongolie intérieure relevait séparément de la province du Zhongshu et de plusieurs autres. A la moitié du XVe siècle, Dayan Khan, descendant de Gengis Khan, unifia à nouveau la région de la Mongolie intérieure. Plus tard, Altan Khan, petit‑fils de Dayan Khan et chef du clan de Tumd, réussit à placer toute la partie ouest de la Mongolie intérieure sous son autorité et établit des relations politique et économique avec la dynastie des Ming. Au cours de ces cent dernières années, les habitants de diverses ethnies de la Mongolie intérieure prirent part activement aux mouvements révolutionnaires. Sous la direction du Parti communiste, ils s'engagèrent dans la voie de l'autonomie régionale nationale. La fondation de la Région autonome de la Mongolie intérieure le 11, mai 1947 mit fin à l'histoire longue des centaines d'années marquée par la division du pouvoir et les conflits entre les différentes ethnies.

Dans la Région autonome de la Mongolie intérieure vivent 49 ethnies, entre autres les Han, les Mongols, les Hui, les Mandchous, les Dahours, les Ewenki et les Crochons, totalisant 23,45 millions d'habitants. Les moeurs populaires particulières et les paysages sauvages constituent ses atouts pour développer le tourisme.

Depuis toujours, l'élevage occupe une place dominante dans l'économie de la Mongolie intérieure. Les habitants de diverses ethnies qui sont nés et grandissent sur le dos de cheval ont créé une riche floraison de cultures brillantes.
 



Sites touristiques

Zone touristique de Hulun Euir : La zone touristique de Hulun Euir est limitrophe des provinces du Heilongjiang et du Jilin à l'est et limitée par la Russie et la Mongolie. Dans cette zone, les us et les coutumes de la population sont variés, car y vivent en groupes compacts les Mongols, les Dahours, les Ewenki, les Orochons et d'autres minorités ethniques. Les forêts des Grands Flinggan et la prairie de Hulun Buir qui offrent des paysages magnifiques sont les attractions principales de cette zone.

Lac Hulun : Le lac Hulun se trouve à 45 km à l'est de Manzhouli et s'étend sur 2339 Km2. bénéficiant d'un climat agréable et dotée de paysage pittoresque, la zone lacustre est un lieu idéal pour fuir la chaleur de l'été. Ses sites célèbres ouvriront aux touristes des horizons nouveaux. Par ailleurs, on peut prendre bain de soleil et de sable, pêcher à la ligne au bord du lac, faire une promenade en bateau dans le lac ou prendre un repas «tout poisson» en été et regarder la pêche sous glace en hiver.

Prairie de Hoh Nur : Le site est situé au bord du lac Hoh Nur au centre de la prairie de Chen Barag dans la municipalité de Hulunbuir et couvre 20 km2. L'herbe tapisse le sol, une rivière serpente sur la prairie incrustée de lacs miroitant sous un ciel d'azur. En hiver, la prairie est devenue une immense étendue de neige toute blanche. C'est l'un des sites les plus représentatifs ouverts au tourisme de la ligue de Hulun Buir.
 

  Prairie de Bayan Huxu : Situé dans la partie sud‑ouest de la bannière autonome Ewenki à 39 km de Hailar, le site pittoresque ouvert au tourisme couvre 5 km2. Sur la prairie, les herbes poussent à merveille, les fleurs s'épanouissent et la colline Obon Xil domine la rivière Yimin qui serpentant dans la prairie. Les touristes peuvent pratiquer des sports de différentes ethnies, participer à la cérémonie de sacrifice devant un Obo (tas de pierres), ou rendre visite chez des bergers.


Hameau de montagne du Phénix : Situe à 8 km à l'est ce la ville de Yakeshi, à 87 km de Hailar, le site couvre 99 ha. Les terrains plats alternent avec les collines, les plans d'eau et les forêts; des bâtiments de style européen et des chalets se disséminent ça et là. C'est un lieu optimal pour admirer les paysages pittoresques, fuir la chaleur de l'été et se promener sur la glace. Bien équipé, le hameau de montagne du Phénix est en mesure de recevoir des groupes de nombreux touristes et des conférences de tout genre.

Zone touristique de Horqin : Située dans la Partie sud‑est de la Mongolie intérieure, elle couvre la ligue de Hinggan et la municipalité de Tongliao. Dans cette zone, il y a la plaine de Liaoxi, le massif de la section moyenne du Grand Hinggan, les célèbres sources chaudes d'Arxan, la prairie de Horquin, ainsi que des forêts et des lacs. Disposant de ressources inépuisables, elle s'avère bonne pour organiser les voyages de cure aux sources chaudes, de découverte des us et coutumes des bergers, d'étude de la culture des Liao et de découverte des forêts alpines.

Temple de Gengis Khan : Elevé sur la colline du Nord d'Ulanhot, c'est un temple de style original. La salle principale en forme de montagne est flanquée de deux salles latérales un peu moins élevées que la principale. La statue de Gengis Khan haute de 2 m est érigée au centre de la salle principale, tandis que les deux salles latérales abritent respectivement celles de Kubilaï Khan (1214‑1294) et de Tiemuer. Au centre de la toiture conique de la salle principale est accrochée une tablette carrée portant le nom du temple en chinois et en mongol.

Village de vacances de Qarsan : Situé dans la prairie au nord‑est du lac Qarsan, ce site n'est pas très éloigné des villes de Shenyang, Qiqihar et Zalantun. Au printemps et en été, la prairie parsemée de fleurs évoque un moelleux tapis d'herbe. Les installations de service sont complètes et modernes. Les touristes peuvent monter à cheval ou à chameau, pratiquer le tir à l'arc ou participer aux autres activités intéressantes.

Sources chaudes d'Arxan : Sur 800 m de long au pied du mont de l'Est de la ville d'Arxan dans la ligue de Hinggan sont réparties 48 sources. Selon la température de l'eau, on les divise en 4 zones. Ainsi, on compte du sud au nord la zone des sources froides dont la température de l'eau varie entre 3,4 et 4,5°C, celle des sources tièdes d'une température de 10,5 à 29°C, celle des sources chaudes de 31 à 47,4°C et celle des sources tièdes d'une température variant autour de 20°C.

Réserve naturelle nationale de Daqinggou : Situé au sud‑ouest de la ville de Tongliao, c'est une réserve naturelle nationale couvrant 8100 ha. La vallée Daqinggou est un échantillon du relief terrestre originel de la prairie de Horquin et l'unique en son genre à préserver des protophytes subsistants, Dans la vallée poussent une centaine d'essences et plus de 400 espèces de plantes herbacées. Verdoyante pendant toutes les saisons, elle est digne d'être un jardin botanique naturel rarissime.

Prairie de Jurh : La zone touristique de la prairie de Jurh se situe au nord‑ouest de la bannière centrale de Horquin Zuoyi à 86 km de Horqin. Jurh, signifiant en mongol «coeur», est une des premières bases d'élevages de la Mongolie intérieure. Il possède 123000 ha de pâturages naturels. Avec ses terrains plats, ses prés excellents, son cadre naturel superbe, son climat agréable, la commodité des transports et ses yourtes de style original, il est déjà devenu une zone touristique attrayante.

Zone touristique de Chifeng : Située dans la partie est de la Mongolie intérieure, cette zone est limitrophe de la municipalité de Beijing et de la province du Hebei. La culture de Hongshan et la culture des Liao, très connues toutes les deux en Chine, tirent leur origine dans cette région. La longue histoire, les us et coutumes particuliers et les paysages champêtres de cette région sont autant de conditions favorables au tourisme. Ses attractions comprennent essentiellement les ruines des capitales supérieure et centrale des Liao, les sources chaudes de Shenshuitang, etc.

Pagode Daming : Construite en 1035, la pagode Daming se trouve en dehors des ruines de la capitale centrale des Liao. Reposant sur une terrasse en terre pilonnée, c'est une pagode octogonale pleine en briques de 13 étages à toitures serrées, de 74 m de hauteur avec un socle de 14 m de diamètre dont le côté est de 14 m.

Réserve naturelle de Dalai Nur : Situé dans la bannière de Hexigten, la réserve naturelle de Dalai Nur possède divers systèmes écologiques : lacs, marécages, prairies, terrains désertique, dunes, etc. Dans cette réserve vivent 134 espèces d'oiseaux dont 23 sont protégées par l’Etat, telles que la grue à tête tachetée de rouge, la grue blanche, le cygne, l'outarde, etc. Elle possède 22 lacs de taille différente.

Reshuitang et Huanggangliang : Située dans le nord‑est de la bannière de Hexigten, cette zone est un lieu touristique réputé permettant de faire une cure de repos, de passer les vacances et de faire des visites. Elle comprend essentiellement les sources chaudes de Reshuitang et le parc forestier de Huanggangliang. Sous la dynastie des Liao, l'empereur Taizong et ses successeurs vinrent prendre un bain à cet endroit. L'empereur Kangxi des Qing, y vint aussi se laver dans l'eau chaude et le puits pour lui puiser de l'eau existe encore. Huangganglianq est un parc forestier. La zone pittoresque de Shisandaowan dans ce parc est une station estivale réputée.
 

Zone touristique de Xilin Gol : Située dans la partie centrale de la Région autonome de la Mongolie intérieure, la grande steppe de Xilin Gol est mondialement connue. Elle est limitée par la Mongolie au nord et bornée par la province du Hebei au sud. Dans cette région, la steppe s'étend à perte de vue, mais on y trouve également des terrains sablonneux, des lacs et des traces de volcan. Doté d'un paysage typique de la steppe de la Mongolie intérieure, c'est l'une des régions  

où les Mongols représentent une forte proportion de la population. Les vestiges historiques foisonnent dans cette région.

Prairie de Xilin Gol : Située à 55 km au sud‑est de Xilinhot, elle s'étend sur 3730 km2. Cette zone touristique possède des prés luxuriants, une flore et une faune riches. Les plus importantes attractions sont le lac Jagstai, les terrains sablonneux, les forêts de différentes essences, la vallée de Habq, la plate‑forme karstique, le terrain de course de chevaux sur la prairie, les jardins des animaux sauvages et des plantes sauvages, etc. En 1987, cette zone éco-touristique a été inscrite sur le programme «Homme et sphère» par l'UNESCO.

Prairie de Xiri Tal : Situé à 15 km au sud‑est de Xilinhot dans la ligue du même nom, le village de vacances couvre 9 km2. D'un relief faible et avec un pâturage luxuriant et paisible, cette zone qui offre un paysage typique de la steppe de Xilin Gol permet aux touristes de goûter à cœur joie le charme de la steppe. Dans la zone touristique ont été installées plus de 50 yourtes, formant un village de vacances grandiose sur la prairie.

Zone touristique du centre-ouest de la Mongolie intérieure : Située dans le centre‑ouest de la de la Mongolie intérieure, cette zone couvre l'angle d'or limité par Hohhot, Baotou et Ordos. Les ressources touristiques de cette zone comprennent essentiellement les déserts typiques, les prairies et les montagnes, les us et coutumes de l'ethnie mongole, les monastères et d'autres vestiges historiques. Les attractions principales sont les célèbres sites touristiques des prairies de Xar Moron, de Gegen Tal et de Huiteng Xil, le monastère Wudang, le mausolée de Gengis Khan, la dune de sable sonore, le tombeau de Wang Zhaojun, etc.

Hohhot et Baotou : Hohhot est la capitale et le centre politique, économique et culturel de la Région autonome de la Mongolie intérieure. Fondée en 1572, cette ville a une histoire de plus de 400 ans. Ses attractions principales sont le tombeau de Wang Zhaojun, la pagode blanche des Liao, le site de la culture de Dayao, le temple Wuta et la lamaserie de Dazhao.
Située dans la partie ouest de la Mongolie intérieure, la ville de Baotou est le grand noeud de communication de la Chine du Nord. Les attractions principales sont le monastère Wuclang, la lamaserie Meidai, les zones touristiques de Saihan Tal et de Xar Moron, etc.

Pagode blanche : Elle se situe dans le village Baita à 17 km de Hohhot. Construit sous les Liao, c'est une pagode octogonale de 7 étages en bois et en briques, haute de 55,5 m. Dans le mur de la façade est incrusté une tablette de pierre portant son nom ‑ Pagode du Soutra de la Guirlande de fleurs en dix mille tomes. Dans le tronc de la pagode ont été sculptés en bas‑relief des Bouddhas, des bodhisattva, des vajras et des gardiens célestes.

Tombeau de Wang Zhaojun : Situé sur la rive de la rivière Dahei, il est aussi appelé le tombeau verdoyant. Wang Zhaojun était la concubine impériale de la dynastie des Han. Le tumulus est d'une hauteur de 33 m. En l'an 33 av. J.­C., sous le règne de l'empereur Yuandi des Han, elle se maria volontairement avec Huchanyu, chef de la tribu Xiongnu dans le Nord. Depuis son mariage, les Han et les Xiongnu s'entendirent bien pendant 60 ans. A la fin de l'automne, ce tombeau reste verdoyant, d'où son autre nom.

Lamaserie Dazhao : Ce monstère fut construit en 1579 sous les Ming sous le patronage de Aletan Khan, chef de la tribu Tumd de l'ethnie mongole. Une statue de Bouddha en argent pur de 2,5 m de hauteur est installée dans le monastère. Le IIIe Dalai Lama du Tibet y vint personnellement présider la cérémonie d'inauguration de ce Bouddha. La lamaserie Dazhao conserve un grand nombre de vestiges religieux dont les plus précieux sont le Bouddha d'argent, les dragons sculptés et les fresques.

Lamaserie Xiret : Construit en 1585, ce monastère se trouve dans l'arrondissement de Yuquan à Hohhot. Le professeur du IV, Dalai Lama y vécut longtemps, c'est pourquoi on donna son nom à ce monastère. Le toit de la salle des Soutras est surmonté d'une roue de la Loi gardée par les cerfs et les dragons. Des deux côtés de l'esplanade devant la salle des Soutras sont deux kiosques abritant chacun une stèle commémorant l'expédition dirigée par l'empereur Kangxi des Qing contre Gerdan. Dans la cour est est élevé un dagoba de marbre blanc de 15 m de hauteur.

Temple Wuta : Construit en 1727 sous la règne Yongzheng de la dynastie des Qing, ce temple se situe dans la rue Houji à Hohhot. La pagode mesure 16,5 m de hauteur. Elle est composées de trois parties: soubassement, socle et partie surélevée. Sur le socle s'élèvent 5 pagodons de belle forme. Dans les murs de cette pagode a été sculptés en bas-relief plus de 1560 Bouddhas, ce qui lui vaut l'autre nom de «Temple aux mille Bouddhas.

Grande Mosquée : Situé à Tongdao Nanjie, c'est la plus ancienne et la plus grande mosquée de la ville de Hohhot. Construite sous le règne Kangxi des Qing, cette mosquée fut restaurée et reconstruite à maintes reprises sous les règnes Yongzheng et Qianlong pour prendre la dimension actuelle. Il comprend une salle sainte, une salle de cours de Coran et une salle de bain. Plus tard, on y construisit un minaret haut de 36 m. Dans cette mosquée sont conservés sept stèles anciennes et un Coran en 33 tomes.

Hippodrome : Situé à Hulun Beilu à Hohhot, c'est l'installation sportive la plus gigantesque de la Mongolie intérieure et l'un des plus grands hippodromes d'Asie, Il comprend une piste circulaire, un terrain de polo, une aire de démonstrations d'adresse et un terrain de course d'obstacles. Cet hippodrome peut recevoir 100000 spectateurs. Sur le gazon à l'est de l'hippodrome sont installées de nombreuses yourtes.

Prairie de Xar Moron : Dans la prairie de Xar Moron à 80 km au nord de Hohhot est sis un monastère lamaïste construit en 1769 sous les Qing. Au début, ce fut le palais d'été du Vil Bouddha vivant de la lamaserie Xiret. Le monastère comprend trois cours entourées de bâtiments splendides. Derrière ce monastère, la rivière Xar Moron serpente au pied de la colline Alben Obo dont le sommet permet d'avoir un magnifique panorama sur la steppe qui s'étend à perte de vue. C'est la plus importante zone touristique sur la steppe de la Mongolie intérieure.

Prairie de Gegen Tal : Situé à 138 km de Hohhot, c'est une zone touristique nationale 4A permettant de goûter le charme de la steppe. On y peut rendre visite chez des bergers, se promener sur le dos de cheval ou de chameau, prendre la charrette «lele», participer au tir à l'arc, assister à des séances de lutte mongole et de course de chevaux ou a des spectacles de chants et de danses des Mongols ou participer à la soirée autour d'un feu de bivouac.

Prairie de Huiten Xil : La zone touristique est située dans la prairie de Huiten Xil à 135 km de Hohhot. Chaque année, de mai en septembre, les fleurs parsèment la prairie luxuriante. Occupé par une plate‑forme de lave volcanique, Huiten Xil est d'un relief légèrement accidenté. Des lacs et des mares d'eau parsèment la prairie. Les nombreux villages de vacances formés de yourtes offrent des services de tout genre, y compris les spécialités mongoles, les spectacles de chants et de danses et la promenade à cheval.

Monastère Wudang : Construit sur le modèle du monastère Tashilumpo à Xigaze sous le règne Kangxi des Qing, le monastère Wudang se trouve dans les monts Yinshan. Ses 6 salles, 3 demeures, une salle de cours et 94 pavillons destinés à loger les lamas, totalisant 2538 pièces, sont échelonnés sur la montagne. Ce monastère abrite plus de 1500 statues de Bouddhas en or, argent, bronze, bois ou argile et de nombreuses fresques ayant pour thème des personnages historiques, les coutumes locaux, des histoires mythologiques, etc.

Lamaserie Meidai : Situé dans la bannière droite de Tumd non loin de la ville de Baotou, la lamaserie Meidai fut construite sous les Ming sur l'ordre d'Alatan Khan, descendant de la 17e génération de Gengis Khan. Elle marque le centre d'activités d'Alatan Khan dans la plaine de Tumd et le centre de diffusion du bouddhisme tibétain depuis son introduction en Mongolie par ce chef des Mongols.

Dune de sable sonore : Située dans la bannière de Dalad à la lisière nord du désert de Hobq, à 45 km de Baotou, la dune de sable sonore s'élève à 90 m de hauteur avec une pente de 45°. Quand on se glisse de haut en bas sur la pente, un bruit se fait entendre comme si des automobiles et des trains roulaient à proximité. Ce phénomène reste encore une énigme de la nature à dévoiler de nos jours. On y peut se glisser à bord d'un «bateau» sur la pente de sable et se promener sur le dos de chameau.

Mausolée de Gengis Khan : Situé dans la municipalité d'Ordos, le mausolée de Gengis Khan comprend trois bâtiments juxtaposés à dôme recouvert de tuiles vernissées, évoquant des yourtes mongoles, reliés entre eux par deux galeries couvertes. L'ensemble est composé d'une salle principale, de deux salles de derrière. Devant l’édifice se dresse la statue de Gengis Khan en marbre blanc, haute de 5 m. Dans la salle de derrière est installé les cercueils de Gengis Khan et son épouse. Chaque année, les Mongols de Darhut, descendants de Gengis Khan, y viennent participer à la grande cérémonie de sacrifice aux ancêtres

Lac Harsu : S'étendant au pied du mont Daqing à 73 km d Hohhot, le Harsu est un lac naturel surnommé «lac de l'Ouest au‑delà de la Grande Muraille». Le village de tourisme et de vacances au bord permet aux touristes d'admirer les paysages merveilleux de la steppe, de déguster des spécialités régionales e de participer aux activités distractives sur l'eau.

Zone touristique d'Arxa : Située dans la partie ouest de la Région autonome de la Mongolie intérieure, elle comprend la municipalité de Wuhai et la ligue d'Arxa. Influencé par un climat sec, cette zone offre principalement des paysages de désert qui n'en sont pas moins miraculeux pour autant, avec les scènes magnifiques dues au fleuve Jaune et aux monts Heian. En fonction de changement du milieu écologique et d'aggravation de la désertification des terrains, de nombreux monuments historiques ont été enfouis dans le sable.

Ruines de la cité Noire : Situées sur la rive est du cours inférieur de la rivière Ejin à la lisière du désert Badain Jaran, la cité Noire (Heicheng) est la ville la mieux conservée sur l'ancienne Route de la Soie. Elle fut la capitale du pouvoir des Xia de l'Ouest établi par la tribu Dangxiang. Le plan de la cité Noire est rectangulaire et au milieu de ses murs d'enceinte est et ouest furent respectivement percée une porte protégée par un bastion semi‑circulaire. Les remparts de cette cité restent encore de 10 m de haut au‑dessus du sol, Au sud‑ouest de la ville se dresse solitairement une chapelle dans le désert.

 



Gastronomie

Moutons entiers grillés : C'est un aliment traditionnel de mongol Intérieur. Un mouton pesant environ 20 kilogrammes est envoyé à la boucherie et nettoyé les cheveux étant coupés mais la peau restante. Il est alors rôti avec son abdomen rempli d'oignon, de gingembre, de poivre, et de sel verts. Le mouton rôti en position de accroupissement est servi dans un plat en bois carré.

Mouton bouilli : En outre un prix traditionnel en Mongolie intérieure, il est préparé et servi d'une manière unique. Le mouton est coupé aux joints en plusieurs morceaux avec les os dessus et mis dans un pot avec de l'eau. Il est bouilli avec un incendie violent et puis un feu modéré. Quand la couleur du mouton change, elle est faite et servie.

Farine d'avoine : L'avoine moulue s'appelle la farine d'avoine, il contient à haute valeur protéique, gros, le calcium, le phosphore, et des oligoéléments d'othe. La farine peut être transformée en diverses sortes de nourritures, tel que le cuoyuyu, le tuiwuowo, et le juanturtun. Selon le goût et les différentes saisons des personnes, différents assaisonnements peuvent être ajoutés et mélangés aux conserves de légumes, au potage de mouton, ou au potage par sel de légume frais. L'ail et le poivre chaud peuvent également être ajoutés.

Boisson au lait de la jument : La boisson au lait de la jument est brassée avec du lait de la jument. Elle contient peu d'alcool. Elle est préparée en versant le lait dans un sac de peau et en accrochant le sac au soleil. Remuez vers le haut du lait plusieurs fois par jour avec un bâton spécial afin de le faire fermenté et acidifier, quand la couleur du lait devient limpide et propre et lui goûte aigre et chaud, ce s'appelle la boisson au lait de la jument.

Thé de laiterie : Une boisson chaude traditionnelle en Mongolie intérieure, il est fait en thé de brique avec du lait frais. Une fois servi, un peu de sel ou beurre est habituellement ajouté. Il peut être bu avec du riz soufflé ou d'autres produits laitiers. Les aides de thé rendent l'estomac à un chaud, éteignent la soif, apaisent la faim, et la digestion d'aide.

 

 
     
     
     
 
   Principaux Sites

 

 

Beijing (Pékin)

Shanghai

 

 

Xi'an

Guangzhou

 

 

Guilin

Guizhou

 

 

Yunnan

Mongolie Intérieure

 

 

Tibet

Hong Kong

   
 
   

 

 
 
 

 

 
 

 

Office National du Tourisme de Chine (CNTA)

15, Rue de Berri 75008 Paris France - Tél.: 01 56 59 10 10 - Fax: 01 53 75 32 88

Copyright © 2003-2010 Office National du Tourisme de Chine (CNTA), Tous Droits Réservés